Bouts d'Vie & P'tits Bonheurs

15 août 2017

Bonne Fête de l'Assomption !

Nous te saluons, ô Immaculée, Marie, comblée de grâce
toi qui, dès le premier instant de ton existence,
dès ta conception, a été préservée de tout péché,
car tu allais devenir la Mère du Sauveur.

Aide-nous à nous tourner vers ton Fils Jésus
et à nous détourner du péché.
Apprends-nous à prier pour les pécheurs comme tu l’as enseigné à Bernadette,
car tu es la Mère du Rédempteur et notre Mère.

Nous te saluons, ô Marie, lumière de foi bienheureuse,
par ta glorieuse Assomption
le Père des Miséricordes t’a revêtue en ton âme et en ton corps
de la splendeur du jour unique de la Résurrection.

Fortifie notre foi, qu’elle imprègne de sa lumière et de sa vérité
notre intelligence, nos actions et notre service en ce monde,
car tu es la Mère du plus beau des enfants des hommes et notre Mère.

18-08-2017

Nous te saluons, Vierge Sainte,
toi que l’Esprit de sainteté a comblé de charité et rempli de toutes grâces.
Apprends-nous la docilité à l’Esprit d’Amour, pour être comblés d’une vraie charité.

Donne-nous la compassion pour toute souffrance
et une prière instante pour la paix,
car tu es Mère de Miséricorde et notre Mère.

Nous te saluons, Mère au pied de la Croix,
Vierge fidèle, Mère de l’Église.

Apprends-nous à l’aimer et à la servir
comme le Corps même de ton Fils livré pour nous et le salut du monde,
car tu es la Mère de l’Agneau et du Pasteur et notre Mère.

Nous te saluons, Aurore radieuse du Salut,
par ta glorieuse Assomption,
tu annonces et précèdes la gloire dans leur âme et dans leur corps de tous tes enfants,
car tu es la Mère du Monde qui vient et notre Mère.

Par Monseigneur de Monléon, évêque de Meaux pour les 150 ans du dogme de l’Immaculée Conception.

Posté par Misti Cat à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 août 2017

P'tits Bonheurs & Tribulations 2017 - Semaine 32

114385410

Les moments "grrr" :

- Comme toujours, la dernière semaine avant les vacances, c'est un peu "panique à bord" d'autant plus que cette année j'étais seule (mon boss était en vacances, il reprend à mon retour et notre stagiaire a fini son stage). Enfin, à force de faire et de me démener, je pense que je suis à jour.

- Forcément, je n'ai pas eu beaucoup de temps à consacrer à mon blog, ni pour venir vous visiter comme je l'aurais souhaité  ...

- Après ma "surchauffe" de l'avant-dernière semaine (qui m'a valu une chute de tension), les  températures ont bien baissé ; quand je dis qu'elles ont bien  baissé, je veux dire par là qu'elles ont tellement baissé que pour le coup vendredi soir j'ai mis un moment le chauffage dans la  chambre avant d'aller nous coucher et que samedi matin à 7h00,  nous avions ... 4° !!! C'est  quand même fou ces écarts énormes de températures !!!!!! La bonne nouvelle, c'est que je me sens revivre et que ma tension remonte petit à petit.

Les moments "youpi !" :

- Les résultats de la prise de sang de Bouddha se sont encore un peu améliorée et Môsieur a même pris un peu de poids. Je dois encore le surveiller quelques jours et quand  je le jugerai je  pourrai le relâcher dans le jardin. C'est une bonne nouvelle en soi mais je ne vous cache pas que je suis inquiète car c'est un redoutable chasseur qui mange toutes ses proies ce qui est loin d'être le top quand on a un calcul rénal ou toute autre affection rénale...

- L'arrivée des vacances vendredi soir, enfin !!! Mon mari et moi allons pouvoir penser un peu à  nous pendant les 2 semaines à venir.

- La très belle fête du village d'hier, où étaient réunis des artisans de tous horizons,  notamment L'Atelier du Chat Bleu dont je suis fan !

Lu : Le très beau recueil de nouvelles de Eric-Emmanuel Schmitt, Les Deux Messieurs de Bruxelles

Vu : Pas grand-chose d'inoubliable, vive les programmes télé d'été  ...

Entendu : Impossible d 'échapper à cette chanson que  je trouve très sympa !

Je  vous souhaite une très

index

(image du net)

Posté par Misti Cat à 07:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 août 2017

Mes Chats, Mes Z'Amours

En cette journée internationale du  Chat, j'ai eu envie de rendre hommage à mes z'amours,

ceux d'aujourd'hui mais aussi certains d'hier  ...

Sur la mosaïque ci-dessous, vous pouvez voir de gauche à droite et de haut en bas : 

- Bouddha, Goldie, Félix et Poussy

-Figaro, Réglisse, Juju et Frimousse

- Booboo, le trio Blondie, Fripouille et Testoune (en arrière-plan), Grison, le trio Réglisse (sa grande spécialité étant de tirer le tissu du fauteuil pour s'installer par terre), Prosper (sur le  fauteuil au-dessus) et Félix (en arrière-plan)

Merci mes trésors pour tout l'amour que vous nous donnez chaque  jour !

chats 08-08-2017


*"Lorsqu'un chat accorde sa confiance à un homme, c'est sa plus belle offrande. "
Charles Darwin

*"Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé "

Antoine de Saint-Exupéry

*"Le plus petit des félins est une oeuvre d'art. "

Leonard de Vinci

Posté par Misti Cat à 19:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

07 août 2017

P'tits Bonheurs & Tribulations 2017 - Semaine 31

114385410

Les  moments "grrr" :

- La chaleur étouffante, accablante, insupportable. Pour une fois, la météo ne s'est pas trompée  en plaçant mes montagnes en alerte canicule. Jeudi soir, il faisait tellement chaud qu'en  entrant dans la chambre le soir mon mari m'a demandé si je n'avais pas mis le chauffage !!!  Certes, je suis frileuse ... mais en hiver !

- Ce qui devait arriver, arriva : je fais encore une chute de tension (comme tous les étés ou presque) mais j'avais prévu le coup et  je me suis d'office mise sous Heptamyl mon médicament miracle, je bois beaucoup (de l'eau et du  thé glacé, je précise, on ne sait jamais, lol !) et, surtout, j'essaie de rester zen (pas toujours  facile avec les clients bien ch... que j'ai eus cette semaine)

Les  moments "youpi" :

- aller au cinéma voir le dernier film de Luc Besson que  j'ai a-do-ré et plus encore !

- arriver (enfin !) à photographier une jolie libellule rouge

- admirer les premiers chardons bleus de la saison

- profiter encore et toujours de mes z'amours (ici Frimousse)

2017-semaine 31

Lu le très beau roman d'Anne-Gaëlle Huon, Le Bonheur N'a Pas de Ride

Vu : la télévision continue à nous servir des programmes affligeants (sauf Père et Maire) ou alors il faut avoir le courage de veiller en deuxième partie de soirée, ce qui n'est pas mon cas. Mais Lundi soir, dans le cadre d'un cycle consacré  à  Pierre Richard j'ai revu une de mes  comédies préférées : Le Coup du  Parapluie ; j'ai eu mal au ventre à force de rire et j'en rigole encore rien que d'y penser !

Entendu : j'ai ressorti un vieux CVD de Marc Lavoine dans lequel figure cette chanson qui me met toujours autant de bonne humeur

Avant de vous quitter, je tiens à rendre hommage à tous les pompiers qui ont énormément donné de leur personne face à tous ces horribles  incendies qui ont sévi dans ma  région et  un  peu partout ailleurs.  Merci à vous messieurs.

'''

(image  du net)

Je  vous souhaite une bonne semaine, restez à l'ombre (autant que faire se peut), pensez à  bien vous hydrater et surtout

index

(image  du  net)

Posté par Misti Cat à 07:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

03 août 2017

Eh bien dansons maintenant ! de Karine Lambert

Photo1630

 4ème de couverture : Elle aime Françoise Sagan, les éclairs au chocolat, écouter Radio Bonheur et fleurir les tombes. Il aime la musique chaâbi, les étoiles, les cabanes perchées et un vieux rhinocéros solitaire. Marguerite a toujours vécu dans l’ombre de son mari. Marcel a perdu celle qui était tout pour lui. Leurs routes se croisent, leurs coeurs se réveillent. Oseront-ils l’insouciance, le désir et la joie ?

Détails

  • Poche: 224 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (29 mars 2017)
  • Collection : Littérature

Pourquoi ce livre ? Parce que j'avais été très sensible au précédent roman de karine Lambert (L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes) et que j'avais hâte de retrouver sa plume.

Mon ressenti : Il y a des livres qui s'imposent d'eux-mêmes comme une évidence ; Hé bien dansons maintenant ! en fait partie. Il a suffit d'un rêve pour que je bouscule mon planning de lecture et choisisse ce roman à la place d'un autre. Un rêve dans lequel j'attendais avec impatience un coup de téléphone de mon Papa qui devait prendre des nouvelles de ma Maman. Mon Papa nous a quittés l'an dernier ; je vous laisse imaginer dans quel état je me suis réveillée et surtout quelle importance a revêtu ce rêve pour moi. Et c'est le plus naturellement du monde que j'ai changé d'avis pour lire ce roman de Karine Lambert à la place de celui prévu de longue date.

Encore une fois, j'ai bien fait de suivre mon instinct car je n'ai pas aimé cette histoire, je l'ai a-do-rée ! C'est tendre, émouvant, mais jamais larmoyant, drôle aussi. En fait, Marguerite et Marcel nous offre un véritable hymne à la Vie, au Bonheur, à l'Amour. Et ça fait un bien fou !

Et puis, chose non négligeable, cela m'a permis également de voir ma Maman d'un autre oeil et de changer certains de mes comportement apparemment étouffants vis-à-vis d'elle (je suis une vraie lionne envers ceux que j'aime !)

Je ne saurais que trop vous recommander de vite partir à la rencontre de Marguerite et Marcel, deux êtres exquis et, ô combien !, attachants !

Au fait : ma Maman a également lu ce roman et l'a beaucoup aimé.

Quelques perles

Hier encore, Marcel se serait reconnu dans cet homme voûté par le poids de la tristesse. L’impossible choix entre mourir et vieillir. Les solitudes se croisent mais ne s'apaisent pas. Passer de l'enfance à l'âge adulte, c'est perdre une à une ses illusions. De l'âge adulte à la vieillesse, ce sont d'autres renoncements.

Je n'ai pas besoin de médecin. J'ai besoin de danser sous la pluie comme Fred Astaire.

Le bonheur est plus bruyant quand il est partagé.

Certaines rencontres vous accompagnent pour le restant de vos jours.

Se mettre en route le matin, dérouiller les articulations, se lever, se laver, s'habiller, se préparer à manger, tout prend plus de temps. Il faut accepter d'être diminué, avoir le courage d'un autre rythme.

 Pour aller plus loin

Posté par Misti Cat à 17:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


02 août 2017

25 ans ...

Aujourd'hui, cela fait très exactement 25 ans que Michel Berger nous a quittés.

 

4424

 

 

(image du net)

Je me souviens que c'était une journée particulièrement chaude (comme aujourd'hui, soit dit en passant), que j'étais dans la cuisine en train de mettre la table pour le déjeuner quand j'ai appris son décès à la radio. Je n'en ai pas cru mes oreilles et aujourd'hui encore cela me semble irréel ...

Ses chansons m'ont énormément marquées, tant celles qu'il a écrites pour lui-même que celles qu'il a écrites pour d'autres (France Gall, bien sûr, mais aussi Françoise Hardy, Véronique Sanson, Johnny Hallyday pour ne citer qu'eux).

Pour lui rendre hommage, je ne vais pas citer tous ses titres que nous connaissons tous par coeur mais je vous propose juste un petit florilège de quelques chansons qui tiennent une place vraiment particulière dans mon coeur.

 

 Je profite de cet article pour rendre aussi hommage à une très grande dame qui nous a quittés en début de semaine,

ainsi qu'à deux comédiens disparus également il y a quelques jours : Sam Shepard et Jean-Claude Bouillon (inoubliable Commissaire Valentin dans la série Les Brigades du Tigre)

MV5BMjE2MzM1Nzg1OV5BMl5BanBnXkFtZTcwOTYzMDAxMw__   brigades_du_tigre__4_

(images du net)

Reposez en Paix.

4414_1431808189

 

(image du net)

Posté par Misti Cat à 17:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

31 juillet 2017

P'tits Bonheurs & Tribulations 2017 - Semaine 30

114385410

Les moments "grrrr" :

- Quelques tensions au travail

- Mon dos qui me fait très  mal (je me demande à  quoi m'a servi ma dernière séance chez l'ostéo vu le soulagement très relatif que j'ai eu)

- Une nouvelle crise de névralgie qui a duré 24 heures

- La sécheresse intense (c'est inquiétant de voir tous ces endroits où coulent des cours d'eau à sec)

Les moments "youpi" :

- La dernière prise de sang de Bouddha est stable, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de quoi pousser de grands cris de  joie, la surveillance est plus que jamais d'actualité (d'autant plus que l'écho a mis en évidence un calcul trénal de 7 mm) mais le véto remplaçant (le mien est en vacances) a estimé qu'il n'était pas nécessaire de l'hospitaliser ; il faut que je privilégie une alimentation adaptée et aussi liquide que  possible pour que ce calcul puisse se dissoudre. Bien évidemment, notre Titou est très  impatient  de  retrouver le jardin et ses parties invétérées de chasse !

- Samedi matin, nous avons eu un joli ciel rempli de  rose et le proverbe "Rose le matin, la pluie est en chemin" s'est avéré exact en fin d'après-midi ; ce n'est certes pas suffisant mais c'est  déjà mieux que rien ...

- Nous avons pu  déguster les premières tomates du jardin, gorgées de soleil

- Je me suis beaucoup amusée à faire des photos d'insectes (c'est mon dernier "dada")

- J'ai testé une  recette de l'émission Petits Plats En Equilibre : une tuerie !

Ma recette de tarte au chocolat & fruits rouges vegan - Laurent Mariotte

Ingrédients (pour 6 à 8 pers.) Base - 30g de noisettes - 30g d'amandes - 70g d'amande en poudre - 130g de dattes Ganache - 200g de lait de coco - 200g de chocolat 70% Déco - 250g de fruits rouges de saison (mûres, framboises,...

http://www.laurentmariotte.com

- Je suis enfin passée en horaires d'été (je sors à 17h au lieu de 18h30)

- Nous avons été au cinéma voir le petit dernier Marvel : Spiderman  ; je vous en reparle très vite car nous avons adoré !

2017-semaine 30

Vu : il  n'y a vraiment pas grand-chose à la télévision en ce moment, comme souvent en été ... heureusement que le vendredi soir, il y a la rediffusion de la sympathique série Père et Maire

Entendu : Cette chanson qui passe souvent à la radio et que j'ai aimé dès la première écoute

Pour terminer avec une note d'humour, voici un dessin photographié dans mon magazine de programmes télé :

P1240100

Posté par Misti Cat à 18:45 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

27 juillet 2017

J'ai des rides

 L'autre jour en regardans des photos, je me suis aperçue que je commence à avoir pas mal de rides. Hé oui ! Bien que mon compteur se soit arrêtée à 20 ans dans ma tête, j'en ai tout de même 49 et mon corps ne manque pas de me le rappeller : articulations rouillées, dos en compote, fatigue récurrente ; même ma gynéco s'y est mise en me prescrivant un traitement pré-ménauposique (que je n'ai pas du tout supporté et arrêté illico presto, mais ça c'est une autre histoire).

Et donc, mon visage lui aussi accuse le coup ! Je vous avoue franchement que je ne suis pas adepte des cosmétiques anti-vieillissements et autres supercheries. En été, je mets une crême solaire (car je rougis très facilement au soleil) et en hiver je mets une crême hydratante (car j'ai la peau qui tire facielement quand les températures dégringolent). Mais à part ça , je ne fais rien ! Alors vous pensez bien que botox, repulpant et "tutti quanti" ne passeront pas par moi ! 

Aussi quand je suis tombée par hasard sur ce merveilleux texte, il m'a interpelée tant il rejoint ma pensée et j'ai tout naturellement au envie de le partager ici avec vous.

"Je me suis regardée dans le miroir et j’ai découvert que j’avais beaucoup de rides autour des yeux, de la bouche, du front.
J’ai des rides parce que j’ai eu des amis, et on a ri, on a ri souvent, jusqu’aux larmes, et puis j’ai rencontré l’amour, qui m’a fait essorer les yeux de joie.
J’ai des rides parce que j’ai eu des enfants, et je me suis inquiétée pour eux dès la conception, j’ai souri à toutes leurs nouvelles découvertes et j’ai passé des nuits à les attendre.

Et puis j’ai pleuré; 
J’ai pleuré pour les personnes que j’ai aimées et qui sont parties, pour un peu de temps ou pour toujours, ou sans savoir pourquoi.
J’ai veillé aussi, j’ai passé des heures sans sommeil pour des beaux projets pourtant pas toujours aboutis , pour la fièvre des enfants, pour lire un livre,

J’ai vu des endroits magnifiques, de nouveaux endroits qui ont eu tous mes sourires et mes étonnements, , et j’ai revu également d’anciens endroits qui m’ont fait pleurer.

Dans chaque sillon sur mon visage, sur mon corps, se cache mon histoire, les émotions que j’ai vécues et ma beauté plus intime, ….. et si je devais enlever tout ceci …. je m’effacerais moi-même.
Chaque ride est une anecdote de ma vie, un battement de coeur, c’est l’album photo de mes souvenirs les plus importants. »

– Marinella Canu –

6e673161497da2b58ed9d6afbf26e139__coeur_dalene_positive_attitude  eb6a33b3fc94f9e3d9c2ca9bf9059696

Posté par Misti Cat à 18:38 - Commentaires [10] - Permalien [#]

26 juillet 2017

Bouts d'vie en vrac !

114385410

Comme je n'ai plus publié cette chronique depuis 3 semaines, je vous livre quelques tranches de vie comme ça en vrac !

Bien évidemment, Bouddha occupe toutes nos pensées depuis plusieurs jours.

Mais sinon, il y a eu : 

- beaucoup d'émotion le 14 Juillet lors de la commémoration du triste anniversaire de l'attentat de Nice

une grosse fatigue avant mes vacances et de belles grasses mat' pendant quelques jours 

t_l_chargement

 (image du net)

- une grosse crise de nerfs avec Orange ; vu le sérieux avec lequel on a traité ma requête, je vais envoyer au siège une lettre recommandée avec AR (si on n'arrive pas à résoudre mon problème qu'au moins on me propose un forfait mieux adapté, c'est-à-dire moins cher)

- des jolis moments dans la chaise longue à rêvasser, profiter de mes z'amours et lire (Le Nouveau Nom, Eh bien dansons maintenant ! et La Fille de Brooklyn - chroniques à venir)

- des promenades où j'ai fait de belles découvertes (photo en attente de tri !)

7d3e67cce681e3157db670de342b92ed

 (image du net)

- il y a eu la reprise la semaine dernière qui s'est bien passée, d'autant plus que mon mari a enfin eu ses dates de congés qui tombent en même temps que les miennes (2ème quinzaine d'août) ; on commence à faire quelques petits projets de balades (même s'ils n'aboutissent pas toujours, ça fait du bien de faire des petits projets)

- et puis il y a cette chanson que j'entends souvent le soir quand je rentre du boulot et qui me fait plâner ...

 

bonne_semaine_041

 

(image du net)

Posté par Misti Cat à 07:55 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

25 juillet 2017

Agatha Raisin Enquête - La Quiche Fatale de M. C. Beaton

Photo1628

4ème de couverture : Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d'une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s'ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l'arbitre de la compétition s'effondre et Agatha doit révéler l'amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l'assassin.

Détails

  • Broché: 319 pages
  • Editeur : ALBIN MICHEL
  • Date de sortie : 1 juin 2016

Pourquoi ce livre ? Cela fait maintenant 1 an que j'entends parler d'Agatha Raisin mais je vous avoue que le prix des romans (14 €) m'a un peu refroidie, d'autant plus que la série complète compte à ce jour 27 tomes (6 sont sortis en France). J'avais décidé d'attendre la sortie poche (la médiathèque de mon village m'ayant informée que cette série n'était pas prévue dans les futures acquisitions livresques) quand j'ai découvert une offre très alléchante en ebook (3.99 € l'ebook ou lieu de 9.99 €). Je n'ai pas hésité et j'ai bien fait puisque depuis que l'adaptation télévisée a été diffusée sur France 3, le prix est revenu à celui du départ (business is business ...).

Mon ressenti : J'avoue avoir eu un peu de mal au début car je trouvais que l'histoire traînait en longueur. En fait, l'auteur prend son temps pour bien camper tous ses personnages dont certains vont devenir récurrents. A partir de la deuxième moitié du livre, le rythme s'accélère, les situations comiques s'enchainent et j'ai vraiment apprécié ma lecture. L'intrigue policière est bien menée (même si je me doutais du nom du coupable) mais ne vous attendez pas à éprouver des sensations fortes : Agatha Raisin s'apparente plus aux comédies policières de Carol Higgins Clark qu'aux polars de Fred Vargas, par exemple !

Au final, j'ai bien aimé et il me tarde de découvrir la suite des aventures de cette "détective malgré elle", gaffeuse et dont les nombreuses contradictions font tout son charme !

Quelques extraits

Les vieilles maisons craquent et soupirent quand elles se préparent pour la nuit .

- Est-ce qu'elle est de Carsely ?
- Que non, elle est nouvelle ici ! [...] Ça fait dans les vingt ans qu'elle est là.
Agatha était en train d'assimiler le fait que vingt ans de présence dans le village ne permettait pas d'y prétendre à la citoyenneté, si l'on peut dire.

En outre, bien que posséder une certaine dose de charme représente un atout dans le domaine des relations publiques, Agatha en était totalement dépourvue. Elle parvenait à ses fins en incarnant à elle seule les deux personnages du numéro "gentil flic-méchant flic", usant tantôt d'intimidation, tantôt de cajoleries avec ses interlocuteurs. Les journalistes n'accordaient souvent de la place à ses clients dans leurs colonnes que pour se débarrasser d'elle.

Posté par Misti Cat à 19:18 - - Commentaires [6] - Permalien [#]